Arts et responsabilité

Des chansons qui vous rendent heureux, des films qui vous traumatisent, des peintures qui vous laissent mélancolique , des images qui vous choquent ou qui vous font rêver,  des musiques qui vous transportent, des discours qui vous enseignent et vous font progresser, des œuvres qui vous font vibrer ? L’art a des effets sur nos êtres.

Qu’est ce que l’art  ?

Selon moi, l’art consiste à la production par un artiste d’artefacts ayant la particularité d’être destinés à des observateurs sensibles qui pourront alors ressentir des émotions lors de l’ observation de ces artefacts. L’artiste pourra chercher à provoquer des émotions spécifiques aux observateurs.

L’art est il bon ou mauvais ou neutre ?

Et bien je pense que cela dépend des intentions de l’artiste. Tout autant qu’elle peut provoquer des sentiments agréables, l’ observation d’une oeuvre peut provoquer des émotions que l’observateur n’apprécie pas.

Il y a ici un problème de responsabilité. Si un artiste peut chercher à provoquer certaines émotions chez les observateurs (En ayant connaissance de  leur comportement émotionnelle habituel général), un observateur ne saura pas a priori quel types d’émotions spécifiques l’observation d’une oeuvre d’art provoquera en lui. A moins d’avoir été prévenu des intentions de l’artiste ou des émotions généralement ressenties par les observateurs. Les effets des émotions sur une personne sont évidemment subjectives, dépendants des spécificités de cette personne , de son contexte d’observation, et de son histoire personnelle.

Je pense que l’art peut être dangereux, il y a des risques dans l’observation de quelque choses dont on ne connait pas les conséquences émotionnelles sur notre être.

L’art peut être magnifique, peut être agréable , bénéfique , peut être éducatif, peut être relaxant, et permettre de vivre tout un tas d´émotions appréciables et profitable. Mais comment le savoir  avant d’observer l’oeuvre ? Avoir été prévenu des réactions générales par les précédents observateurs me parait déjà un bonne chose, même si il est difficile de généraliser; puis  pour chacun, en tant qu’observateur ou artiste,  être responsable et utiliser l’art dans le sens qui lui va bien.

 

Stan

2 comments on “Arts et responsabilité

  1. L’art n’existe pas sans intention. C’est, potentiellement, l’intention de l’artiste qui est dangereuse ainsi que l’intention de l’observateur parfois qui peux récupérer, dévoyer l’œuvre.

    De plus il me semble absolument nécessaire de circonscrire ce que l’on entend par art. Ainsi si personne ne conteste le fait que la photo est désormais un art, ce n’est plus seulement l’aspect esthétique qui demeure, mais aussi tous les aspects informatifs, voire provocateurs qui peuvent en découler.

    L’art en soi n’est pas dangereux, ce qui l’est c’est l’usage que l’on en fait.

    1. Oui, je conçois que c’est l’usage de l’art qui peut être dangereux. Mais alors , il manques souvent les manuels d’utilisation pour accompagner les œuvres , non ?
      j’aimerais juste que l’on me prévienne que l’on va me provoquer, me choquer ou me charmer, m’émerveiller. J’aimerais juste que l’on me prévienne de l’intention de l’artiste.
      Evidemment en tant qu’ observateur avec un contexte personnel, cela devient subjectif et j’ai donc ma part de responsabilité sur la gestion des émotions qui vont être produites.
      Peut être qu’une meilleur éducation de l’approche de l’art, de l’usage de l’art, aussi serait la bienvenue.
      En tout cas, dans ma période scolaire je n’ai pas senti avoir été bien formé pour cela. Et aujourd’hui , me voila dans un monde d’images , de vidéos, d’accès à tout, sans avertissement ni conscience éclairée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *